voyage-Sur-la-route-avec-Jean-Francois

voyage-Sur-la-route-avec-Jean-Francois

De Noirmoutier-en-l'île à Nantes par la Vendée à Vélo et par La Loire à Vélo : Randonnée vélo 4 jours : 193 kms -

 

Bonjour à toutes et à tous !

 

D'abord le vélo... Le vélo et moi... Je crois qu'on aime tous le vélo. Ce sentiment de liberté, être en relation avec la nature, le souffle du vent sur le visage, les odeurs, le bruit de la nature (bon, là, je parle de la randonnée ou de la petite balade à la campagne), mais c'est aussi écologique, économique et bon pour la santé. Oui, beaucoup d'entre nous fantasme sur le vélo comme la bonne résolution de l'année.

 

Je devais faire partie de ceux-là, ceux qui aiment le vélo, mais qui ne montent pas dessus. Et bien là, c'est raté Incertain plus d'échappatoire, Jean-François et son vélo font un. Vous pourriez me dire, tu n'es pas obligée ! Oui mais j'avais envie de remonter dessus. Et une fois fait, je me suis demandée pourquoi je ne l'avais pas fait avant ! C'est tellement bon, cette communion avec l'environnement, qu'il soit créé par l'humain ou issue de la nature, même le temps avance plus lentement, le temps prend son temps, et il nous emmène avec lui. Les couleurs changent, les odeurs s'intensifient, les bruits s'écoutent.

 

Bref, première journée : 20 kms. Moi : Moi, 20 kilomètres .... Moi : Oh ! Oh, trop forte... La fête du vélo me dit mon chéri, 46 kms.... Moi : T'es sûr ?.... Jean-François : Si si Virginie... Moi : Ah Ok, Avec le petit trajet entre la maison et le point de départ de la manifestation, la même chose au retour : 50 kms, fait

 

Je ne vous raconte pas l'état de mon corps .....courbatures.jpg

Pendant 3 jours...

 

Pourtant Jean-François me le confirme :

 

                Je suis une

championne.png

 

: Je peux me préparer pour faire une randonnée.

 

Et bien nous y voilà. C'est là, l'histoire de ma première randonnée à vélo !

 

Je reviendrai sur les aspects techniques dans un article à part je pense.

 

Revenons à mon premier périple sur deux départements de la région. Petit rappel : Les Pays de la Loire sont composés de 5 départements. (Je sais que vous le savez, c'est juste comme ça , au cas où....)

 

carte Pays de la Loire.jpg

Et nous allons donc prendre deux itinéraires vélos différents : En partant de Noirmoutier, la Vendée à Vélo, puis la Loire à Vélo.

 

Notre itinéraire : Randonnée 1.png

Fromentine - Ile de Noirmoutier - Bouin - Bourgneuf en Retz - Pornic - St Brevin l'Océan - Pont de St Nazaire - Paimboeuf - Le Pellerin - Nantes.

 

 

 Première étape : Gare de Nantes, Car SNCF de Nantes à Fromentine (Il faut réserver pour les vélos, c'est mieux).

 

 

A Fromentine, Il y a une gare maritime :

 

gare-maritime_image_largeur300.jpg
 

La petite surprise de Jean-François du début de randonnée (Bon cela n'en est pas une, car L'Ile de Noirmoutier étant une île, il est certain qu'on y va pas à la nage) Le bateau cela aurait sympa non ? Pourquoi on l'a pas pris ......

 

Hop, un p'tit pont pour le petit déjeuner :

 

1024px-Pont-Noirmoutier.jpg

Longueur totale : 583 m

 

 

Tout de même chers piétons et cyclistes, j'exagère, rien à voir avec le pont de St Nazaire (Sur lequel je ne véloterai jamais je pense, j'en reparlerai à l'étape : St Nazaire). Celui-ci est la crème de la crème pour les deux roues. On y accède une piste cyclable double qui a été  spécialement conçue et qui débouche directement sur un circuit de la Vendée à vélo.

 

Ce parcours s'appelle "De la Guérinière au pont de Noirmoutier"  Bon nous on va faire "Du pont de Noirmoutier à la Guérinière" OK.

 

Jean-François m'a rassuré : Aujourd'hui c'est juste une petite balade jusqu'au camping... C'est que c'est le 14 juillet 105216251_o.png
La petite balade à dû faire environ 35 à 40 kms, je crois.... exhausted.pngOui, je sais 40 kms, à vélo, ce n'est rien. En randonnée, une journée tranquille pour allier vélo et visites c'est 50 kms... Pour les habitués c'est 60 à 80 kms/Jour et pour les pros plus de 100 kms/jour..... J'ai vraiment l'air ridicule avec mes 35 à 40 kms mais pour me défendre, le vent était de face !!!

 

Mais c'était, c'était magnifique : Du sentier battu tout le long du littoral, l'air de la mer, le vent, Waouh.

 


WP_20160714_12_06_43_Pro.jpg

 (Photo prise de mon vélo)

 

 

Infos du site la Vendée à Vélo :

 

11,8 km

Rond point de la Fosse au pied du pont

Rond point du Bonhomme à la Guérinière

 

goudronné sur 1,7 km
sablé sur 10,1 km

 

 

 

À observer en chemin

  

Immortelle des dunes

Faune :huîtrier-pie, petit gravelot, courlis cendré, pélobate cultripède. 

Flore : immortelle des dunes, oeillet des dunes, giroflées mauves, liserons des sables.  

 

Fin de l'info du site

 

J'ai crevé trois fois sur le trajet (hihi, pratique pour avoir une p'tit pause. Sous-réserve d'avoir comme compagnon de route le pro de la réparation d'urgence) Ne pas oublier son petit matériel. exemple de Kit : electrolux-kit-reparation-pneu-tp_7899192453884513039f.jpg 

 

Sans oublier des chambres à air de rechange pour chaque vélo.

 

 

 

Il faudrait peut-être qu'on arrive au camping avant la nuit, Aller, faut pas traîner ! Cette île aurait mérité que l'on s'y arrête plusieurs jours, mais notre timing étant trop juste, il fallait faire des choix.

 

 Nous quittons donc la Guérinière pour aller à l'Epine, au   camping de la Bosse (Cliquer sur le lien) cartoon-03.jpg

 

 

 

 

plan-plages-ile-noirmoutier.jpg

 WP_20160714_19_15_58_Pro.jpg
Petite route de Noirmoutier prise sur le trajet

 

 

Deuxième jour

 

Au petit matin, alors que vous savez que vous avez environs 55 kms à faire.... et que déjà, pour sortir de dessous la tente c'est terrible, parce que vous avez mal : aux poignets, aux genoux (Ah oui, j'ai de l'arthrose dans le genoux droit dû à un décalage d'une hanche certainement dû à une scoliose. Du coup, ma jambe gauche mesure 2.5 cms de plus que la droite. Donc la droite, qui se déplie rarement, est rouillée et coince dans les escaliers ou dans tout exercice demandant un "plier" du genou). Du coup, là, j'ai mal. Et mes fesses, je pense que personne ne s'est jamais assis sur le soleil, et pourtant, je pense qu'à ce moment là, je peux très imaginer l'effet.

 

Mais je vous rappelle que le premier jour, ce n'était qu'une petite balade.... et pour repartir du camping, nous devons retraverser tout Noirmoutier pour rejoindre la route du Gois. Et même si il a fallu aller très très très vite pour ne pas rater la marée, c'était un moment unique. Un route, sous la mer, longue de 4 kms 2. Cette route relie le continent à l'Ile et il faut mieux respecter les consignes de sécurités !!!!! Mais non, on roule pas sous l'eau.... Mais à marée basse ! Alors faut faire vite !!!

 

 

 

 

 

Après Jean-François me propose de m'assoir pour regarder la marée montante. Mais en faite, ce qui est plus drôle c'est de regarder les voitures.... essayer de prendre la route alors que la marée est déjà montante. Allez, on lance les paris... Qui se lance. Mais attention, ce n'est pas si drôle que cela car certains n'hésite pas et c'est pour cela que des installations pour ce mettre à l'abris de la marée montante. Mais Adieu véhicule !!! Sans parler que cela pourrait être pire ...

 

Enfin un peu d'humour sur la route du Gois :

 

cXYoPksvs0hN43DyMA-hkNgC3Ss.jpg

 

 

Et pour finir sur le Gois cette vidéo qui est un peu longue au départ, c'est la fin qui n'est pas à rater  ! Et merci à ClimatVendée pour ce partage ! Et n'oubliez pas de couper le son de ma musique, déjà parce qu'au bout d'un moment, vous allez avoir mal à la tête, et puis parce que le montage de cette vidéo est sympa avec son propre son !

 

 

 

Si vous passez vers Noirmoutier, cela serait dommage de rater ce moment.

 

En tout cas, nous nous étions encore très loin du camping ; mais ce petit détail fut vite oublié par le passage à Boin avec un parc d'éoliennes immenses. Puis nous passons le long d'un petit canal qui s'appelle le canal du Dain, où nous traversons plein de petits ports : Port du Bec, Port des champs.

 

Ah Oui, et puis j'ai encore crevée ... C'est qu'on a dû s'arrêter, c'est bête.... En tout cas, il semble que Jean-François soit déterminé à changer les roues de ce vélo. Il apprécie moins ces pauses que moi, on dirait .

 

 

 

 

Jean-François :crevaison.jpg  Moi :  plage_priv_e_4.jpg   (Et bien, j'ai le droit de rêver un peu, non ?).

 

 

 

 

 

 3 ème JOUR

 

WP_20160716_09_09_00_Pro.jpg

 

 

 Réveil au camping de Prigny, à Moutiers en Retz.

 

 C'est un camping bien sympathique, avec un propriétaire dynamique. Les emplacements réservés aux vélos agréables, vert et des chaises et tables nous attendent. Les sanitaires sont propres et la douche est chaude. La veille nous avons profité des traditionnelles "moules-frites" des campings.

 

Nous repartons avec un petit-déjeuner complet dans l'estomac car d'après Jean-François, il ne faut jamais rouler l'estomac vide et manger toujours à sa faim. 

 

 

 

39705497_p.jpg

 

 

 

 

 



Le trajet du Jour  : Bourgneuf - Pornic - La plaine sur Mer - St Brevin - Paimboeuf. Et si je ne me trompe pas nous serons à 59 kms aujourd'hui sans-titre.png

 

Et bien Non ! Cela méritait l'effort. Déjà parce que je renforce mon cœur, je développe mes muscles, je travaille ma respiration, je voyage avec mon chéri, et je vois ce que je ne vois pas d'habitude. Et surtout je respire ! C'est le moment de la galerie photos !

 

 

 

Le 4ème Jour

 

Je ne suis pas sûr d'avoir envie de vous parler de ce 4ème jour. Où plutôt l'état de mon corps.... de mes fesses, de mes bras, de mes mains, de mes cuisses.... Je ne suis pas sûr... Et pourtant, après une nuit au camping de Paimboeuf, nous voilà remonter sur une partie du trajet de la Loire à vélo. Et quel paysage. Toujours aussi magnifique. Parcourir L'estuaire de la Loire, c'est ce nourrir de l'art, déjà en dégustant de magnifique paysage mais aussi de la folie des artistes qui ont parsemé le trajet d'œuvres les plus orignaux et inattendues. Dans la galerie "De bourgneuf à Paimboeuf" vous avez pu y découvrir le serpent de mer. Mais vous allez aussi y croiser, la Villa Cheminée à Cordemais, le bateau mou du Pellerin ou de nombreuses cabanes de pêcheurs. Puis  au Pellerin, vous pourrez prendre le bac de Loire, qui assure la liaison avec Couerön, ce qui nous ramène directement à Nantes !


  



03/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 15 autres membres